Les droits environnementaux sont devenus un grand défi pour les villes et les territoires du monde entier, car leur promotion, leur garantie et leur défense impliquent la conservation et la durabilité des espaces que nous habitons.

La coopération entre les nations, les communautés, les groupes et les collectifs pour faire face aux solutions qui parviennent à assurer la disposition, l’accessibilité et l’abordabilité de ces droits au niveau personnel et social est sans aucun doute l’un des plus grands objectifs dans toutes les régions.

L’appel à ouvrir les yeux pour développer des opportunités à travers lesquelles nous pouvons contribuer à la préservation de l’environnement, et donc des personnes et des sociétés qui composent les écosystèmes, est un défi majeur. Les Droits de l’Environnement, nous invitent à rêver les villes d’autres manières possibles, de la récupération des rivières, des lacs, des espaces verts. Mais pas seulement, aussi de la régénération des espaces à partir de l’engagement, de la coresponsabilité, de la sensibilité et de la conscience de chacun des gens qui y vivent, parce que d’une certaine manière, ils sont nos maisons, nos territoires.